BPI

Bpifrance investira 8 milliards d'euros d'ici à 2017 dans les entreprises françaises. Serez-vous la prochaine ?
Updated: il y a 13 min 4 sec

Mon métier entrepreneur de la French Fab, Vincent Chaillou (ESI Group)

13 min 5 sec ago
ESI Group, simuler la réalité

ESI Group est un fournisseur de logiciels de prototypage numérique. Présent dans le monde entier, il permet aux industriels de représenter numériquement un produit avant sa réalisation matérielle. Au-delà de cette modélisation virtuelle, les logiciels ESI permettent également d’anticiper des défaillances techniques éventuelles.

L’entreprise a développé un savoir-faire unique et innovant afin d’aider les industriels à remplacer les prototypes réels par des prototypes virtuels, leur permettant de fabriquer, assembler et tester leurs produits dans des environnements différents. Le groupe emploie aujourd'hui plus de 1 200 spécialistes de haut-niveau à travers le monde, au service de ses clients répartis dans plus de 40 pays.

Espagne : un terrain fertile pour l’innovation

13 min 5 sec ago

Naviguez dans cette infographie interactive pour en savoir plus.

Le saviez-vous ? 

Bpifrance et CTDI collaborent depuis plusieurs années pour soutenir les projets bilatéraux innovants et focalisés sur la R&D. Grâce à ce partenariat, de nombreux projets ont été financés et accompagnés par les deux institutions contribuant ainsi aux échanges techniques, technologiques, humains et scientifiques entre les deux pays voisins.

Vous souhaitez accéder au marché ibérique et avez l’opportunité de développer une nouvelle offre en collaboration avec un partenaire espagnol ? Répondez à l’appel à projets Bpifrance / CDTI avant le 28 juin 2018 !

SFH récupère les métaux

13 min 5 sec ago

Voilà trois ans qu’Yves ­Marnas s’est résolu à rebaptiser son entreprise. De Société forézienne hydraulique et pneumatique, elle est devenue SFH, un nom plus facile à prononcer en anglais ou en japonais… Ce changement est dû à l’évolution de la société qui s’est tournée vers un marché de niche nécessitant une présence à l’international.

L’ingénieur de formation a repris SFH en 1988 pour « retrouver un métier technique ». La société, basée à Saint-Étienne (Loire), était alors spécialisée dans les systèmes hydrauliques et dans les fluides de coupe, utilisés pour refroidir les meuleuses industrielles qui profilent les pièces d’acier au micron près.

SFH améliore la gestion des déchets d’usinage

Clients sidérurgistes et professionnels de la machine-outil lui ont un jour suggéré de s’intéresser au traitement des copeaux de métaux. C’est ainsi que SFH a développé en dix ans toute une gamme de produits – « la plus complète d’Europe » – permettant de séparer fluides de coupe et déchets métalliques.

La recette du succès de Pauline Laigneau (Gemmyo)

13 min 5 sec ago

Dans la famille digitale, voici un petit bijou, Gemmyo. Derrière le drôle de chaton rose couronné d’une bague de fiançailles, emblème de la jeune marque de joaillerie haut de gamme, se cache un trio de choc au coup de patte redoutable pour les piliers de la place Vendôme. À sa tête : Pauline Laigneau.

Joaillière 2.0

Cette brillante normalienne, après un parcours de première de la classe, réalise le jour où elle est recalée à l’ENA que l’enseignement ou la fonction publique, ce n’est pas pour elle. Ce dont elle a envie, c’est d’entreprendre. Virage à 180 degrés : la fonceuse intègre HEC pour suivre le parcours entrepreneur. En 2011, elle crée une marque de joaillerie en ligne. Le projet de Gemmyo tient en quelques mots : des bijoux de qualité, moins chers, plus modernes que ceux des grandes maisons traditionnelles, vendus sur Internet à destination des millennials.

C’est une start-up atypique, à la fois audacieuse – pionnière du digital dans un métier d’artisan – avec une approche familiale classique. Cofondée par Pauline, son mari Charif Debs et le frère de celui-ci, Malek, tous bardés de diplômes, la jeune pousse est rejointe à l’époque par Fanny Boucher, formée au Gemological Institute of America. 

Comme (presque) toutes les start-up, celle-ci débute par une belle histoire. Pauline et son futur époux recherchent une bague de fiançailles et éprouvent une déception devant l’offre « intimidante et froide » des grands joailliers de la place Vendôme. Voilà l’idée de business qu’ils cherchaient : lancer une marque de bijou plus inspirante, en mode digital. Sauf que la joaillerie, c’est un secteur très, très traditionnel. Et que vendre des bijoux chers (1 000 à 2 000 euros la bague) sur Internet, ce n’est pas gagné…

Mais visiblement, impossible ne fait pas partie du vocabulaire de la trentenaire. Le concept se peaufine grâce à l’impression 3D qui permet, via la production de prototypes en résine, de personnaliser l’offre, tout en gagnant du temps, et de produire des bijoux moins chers en évitant le coût des stocks. En quelques mois, le trio monte un site, réussit à convaincre des lapidaires et ateliers de participer au projet et trouve ses cinq premiers « vrais » clients, pas des amis ni des relations. Le rythme est dur, mais les résultats sont là : ils peuvent passer à l’étape suivante, lever des fonds.

Avec trois levées de fonds entre 2013 et 2015, Gemmyo décolle et passe du tout digital au retail. Déjà rentable – c’était un objectif revendiqué –, la PME, qui emploie une trentaine de personnes, a ouvert un premier showroom à Paris, puis un second à Lyon et prévoit de multiplier ces espaces dans d’autres métropoles. Qu’on se le dise, avec Gemmyo l’engagement est fait pour durer.

Cette recette du succès est extraite de : Ces entrepreneurs Made in France, Patricia Salentey, Alisio, un ouvrage postfacé par Nicolas Dufourcq, directeur général Bpifrance.

 

Appel d'Offres : EXPERT FERMAT ALM

13 min 5 sec ago

Le marché aura une durée calendaire de 12 mois, pour une durée estimée de prestation de 220 jours.
Le planning prévisionnel de la prestation se déroulera comme suit :
• Démarrage de la prestation : 01 Juin 2018
• Fin de la prestation : 31 Mai 2019
La prestation se fera en mode régie.
Les réponses à la présente consultation seront rédigées en français et sont attendues
pour le 25 Mai 2018 à 18 heures 00.
Le courriel devra obligatoirement avoir pour objet AO DSI 2018 817 PAP Expert Fermat ALM

Palme du Rebond 2018 : appel à candidatures

13 min 5 sec ago
Qui peut concourir à la Palme du rebond ?

Ce prix s’adresse à tous les hommes et les femmes qui ont connu un ou plusieurs échecs entrepreneuriaux dans leur carrière professionnelle, et qui ont fait le choix, avec résilience et audace, de se lancer à nouveau dans l’aventure et ont trouvé le succès. 
Si la majorité des candidats seront des anciens entrepreneurs indépendants, des salariés peuvent aussi postuler à condition que le postulant ait été le principal responsable du projet de manière autonome comme l’aurait été un chef d’entreprise au sein de sa propre structure.

Ce concours est organisé par le Columbia Business Club de France, Roland Berger et Bpifrance.

Palme du rebond entrepreneurial 

Bpifrance est membre du jury de la première édition de ce concours.

Le vainqueur bénéficiera d’un programme exclusif de mentorat comprenant un accès privilégié aux partenaires du prix, ainsi que d'un déplacement à New York (aller-retour et logement payés). Il ou elle pourra y rencontrer des figures de l’écosystème entrepreneurial américain (Columbia Business School, fonds d’investissements, start-ups etc.) qui lui permettront d’avoir un autre regard sur sa propre expérience entrepreneuriale.

La cérémonie de remise de la Palme du Rebond 2018 se déroulera, sur invitation exclusivement,  le 27 juin 2018 à 19h00 au Hub Bpifrance à Paris.

Candidatez avant le 22 mai 2018 !

Déposez votre dossier de candidature en ligne, sur le site de la Palme du Rebond.

 

Management : comment développer votre leadership ?

13 min 5 sec ago

Survolez l'animation pour découvrir les étapes menant au leadership.

Si développer son leadership peut apporter une satisfaction personnelle, c'est aussi - et surtout - une façon d'améliorer la performance de l'entreprise. Par définition, un leader sera suivi et s'il sait inspirer ses collaborateurs, ensemble, ils réussiront à propulser PME, licorne et ETI plus haut, plus loin.

Première étape : décelez vos qualités

Avant de vous atteler à développer votre leadership, commencez par une introspection. Répondez à ces questions :

  • Suis-je conscient de la façon de penser et de ressentir de mes collaborateurs ?
  • Est-ce que je réussis à résoudre les problèmes et à faire en sorte que les équipes s'entendent bien ?
  • Suis-je capable d'endosser la responsabilité d'une erreur ?
  • Suis-je ouvert à des opinions différentes des miennes dans mon travail ?
  • Suis-je partant pour essayer de nouvelles façons de procéder et de nouvelles idées ?

Si vous avez répondu oui à ces questions, vous êtes sur la bonne voie !
Passez maintenant à l'étape suivante :

Deuxième étape : forgez votre vision 

Le leader est d'abord celui qui a une vision. Répondez à ces questions :

  • Suis-je au fait du contexte dans lequel évolue mon entreprise ?
  • Et, plus généralement, suis-je bien informé sur le contexte économique local, national, mondial ?
  • Qu'est-ce que je veux vraiment pour l'entreprise à horizon cinq et 10 ans ?
  • Comment puis-je l'obtenir ?

Une fois avoir répondu à ces questions, passez aux étapes suivantes, qui consistent à pratiquer le leadership tous les jours :

Troisième étape : incarnez votre vision

Une fois que vous avez défini votre vision, vous devez pouvoir l'énoncer en quelques mots clés, mais aussi incarner votre vision tous les jours à travers votre comportement et les décisions qui seront prises. Vous visez une expansion à l'étranger ? Embauchez des professionnels multilingues ou venant d'un autre pays. Les équipes verront que la vision que vous avez partagée avec elles ne sont pas que des mots. Et les jeunes en particulier vous sauront gré de donner du sens à leurs efforts puisque dans ces conditions, tous les collaborateurs, individuellement et collectivement, tendent vers un but commun, qui fait sens pour tous.

Quatrième étape : pratiquez la discipline 

Il en faut pour tenir la distance. Et de toute façon, si vous voulez vous concentrer sur le leadership, vous ne devez pas être « encombré » par des détails qui empoisonnent la vie et désorganisent votre emploi du temps. Ainsi, sachez gérer votre temps (pas trop de rendez-vous, pour avoir du temps à consacrer à vos interlocuteurs, sans vous préoccupez du rendez-vous suivant). Moralité : apprenez à déléguer et à faire confiance... Soyez à l'heure aux réunions. Si vous les dirigez, exigez que chacun s'y soit préparé. Et terminez la réunion à l'heure prévue. Autant de détails qui deviendront des habitudes... de leader.

Cinquième étape : apprenez à suivre !

Aussi paradoxal que cela puisse sembler, un vrai leader n'a pas de problème à céder le contrôle à quelqu'un d'autre lorsque c'est approprié. D'autant que vous ne pouvez pas tout savoir sur tout et être spécialisé dans tout. Apprenez (une fois de plus) à déléguer, à faire confiance, bref, à faire de « l'empowerment » vis-à-vis de vos collaborateurs. Là encore, il s'agit de pouvoir vous concentrer sur l'essentiel, à savoir le leadership.

Sixième étape : créez les conditions pour que l'innovation émerge

Cela va d'une discussion dans une réunion (apprenez à écouter les critiques et les voix dissonantes, sans vous sentir remis en cause), à l'organisation de « tempêtes d'idées » au cours desquelles la parole et la créativité seront réellement libérées. De belles innovations pourraient jaillir de ces activités, sans compter que vos équipes apprécieront le fait que vous respectez leur point de vue et vous « récompenseront » elles-mêmes par plus de respect envers vous. En outre, dans un monde en évolution constante, la vision de l'entreprise telle que vous l'avez définie ne peut pas être figée : elle doit forcément s'appuyer sur des innovations.

NordicPerMed : partenariats en innovation France / Pays Nordiques en médecine personnalisée

13 min 5 sec ago

Vous souhaitez accéder aux marchés nordiques et avez l’opportunité de développer une nouvelle offre dans la médecine personnalisée en collaboration avec un partenaire nordique ?

Concept

Les agences de financement Vinnova (Suède), RANNIS (Islande), IFD (Danemark), Business Finland (Finlande) et RNC (Norvège) lancent un appel commun pour le montage de projets d’innovation dans le secteur de la médecine personnalisée (NordicPerMed). Bpifrance décide de s’allier à cet effort et d’ouvrir cette initiative aux entreprises françaises souhaitant monter des partenariats avec des entreprises, instituts de recherches et toute entité pertinente du domaine dans ces pays.

Critères d’éligibilité
  • Un consortium composé d’au moins une entreprise française et deux entreprises d’un des pays concernés (Norvège, Suède, Finlande, Islande, Danemark) :

- Start-up, PME et ETI du secteur MedTech/médical en France.

- Tout type d’organisation du secteur médical pour le consortium de pays nordiques.

  • Une entreprise française (<2 000 employés) présentant un fort potentiel de croissance à l’international.
  • Un projet d’innovation ciblant le développement de produits, services ou procédés en médecine personnalisée dans les domaines suivant : le traitement de la donnée, le développement de nouveaux modèles économiques, les essais cliniques.Des perspectives concrètes d’industrialisation et de commercialisation pour l’entreprise française

Nous vous accompagnons dans la réalisation de votre projet franco-nordique dans la médecine personnalisée.

Modalités

Les projets retenus par Bpifrance et entreront dans le processus de Bpifrance (ADI) et dans celui du dispositif de financement approprié dans chaque pays respectif.
Les entreprises françaises ont également l’opportunité de déposer une demande d’Aide au Partenariat Technologique (APT) pour contribuer au montage de leur projet franco-nordique.

Dépôt du projet

Les partenaires français doivent impérativement prendre contact avec Bpifrance pour décrire les principaux axes du projet par e-mail à mael.mbaye@bpifrance.fr  avant de soumettre le projet sur la plateforme de dépôt de projets.

Les projets sélectionnés seront instruits en France par les directions régionales de Bpifrance.

Il est impératif de contacter Bpifrance avant le dépôt des projets.

Cape Town : 1re étape de La Learning Expedition

13 min 5 sec ago

Les entreprises innovantes françaises ont été accueillies par le  FSATLabs (La French South African Tech Labs). Situé dans les locaux de la société Methys, qui anime la French Tech à Cape Town, le FSATLabs est très actif en incubation, accélération et levée de fonds. Après une présentation sur les atouts économiques et de l'attractivité du pays, les startups se sont ensuite rendues dans l’incubateur Barn dont le programme INJINI est entièrement dédié à l’éducation sous toutes ses formes et à toutes les étapes du processus.

Autres découvertes : le Launch Lab de l’université de Stellenbosch et le site de  Philippi Village, implanté dans des anciens locaux industriels de la ville. Philippi Village offre des services d’incubateur et de soutien aux porteurs de projets et aux entrepreneurs du township. Outre des espaces d’animation et de formation, il propose également une rue de container-shops dans lesquelles les initiatives de petits commerces ou de services peuvent être testées et se développer.

Du networking

Toutes ces visites se sont complétées par des sessions de networking, des rendez-vous B2B  préparés par Business France pour chacun des lauréats en fonction de leurs souhaits de rencontres de potentiels partenaires ou clients et de leurs secteurs d’activités. Des lauréats qui ont aussi répondu aux questions du public sur les projets de développement de leur entreprise, lors un cocktail organisé en leur honneur.

 

Congratulations to the 3 winners of the @Bpifrance Startup Digital Challenge Africa pitching tonight at the @FrenchTech_CPT event. @FrenchEmbassyZA @FrenchEco_in_SA @businessfrance #startup #tech #Entrepreneur @CityofCT @Wesgro @SiliconCape pic.twitter.com/zDHD6z7Irv

— France in Cape Town (@FranceCapeTown) 19 avril 2018

Des résultats prometteurs selon les lauréats

Survolez l'image interactive pour découvrir les premiers retours de ces journées à Cape Town, par trois des lauréats : Mouhamed Diakite, dirigeant de EthicPhone, Matthieu Saudubray, président de Wexity Digital City Management et Maxime Boadji,dirigeant de Yellow Relay 

Hannover Messe : 11 entreprises s’exposent à l’international sur le stand de La French Fab

13 min 5 sec ago

Infographie interactive. Survolez le logo de l’entreprise pour en savoir davantage en vidéo sur sa présence à la Foire de Hanovre.

La French Fab va se faire voir à Hanovre

13 min 5 sec ago

L’industrie est le premier secteur d’intervention de Bpifrance, représentant environ un quart de son activité totale. Dans ce cadre, Bpifrance organise pour la première fois avec ses partenaires Bosch France et SAP France un voyage d’études sur l’industrie du futur.

La #FrenchFab s’envole pour la Foire d’Hanovre et avec panache ! @hannover_messe @Bpifrance pic.twitter.com/6V6AIy1LFm

— La French Fab (@LaFrenchFab) 22 avril 2018

Une « learning expedition » pour découvrir l’industrie 4.0

24 membres des accélérateurs Bpifrance (et de La French Fab) suivront un programme d’apprentissage très dense sur place, avec comme principaux objectifs :

  • identifier des technologies clés pour digitaliser leur outil industriel
  • benchmarker des solutions technologiques parmi tous les offreurs de solutions présents
  • rencontrer l’écosystème mondial de la tech industrielle, et notamment les acteurs allemands qui jouissent d’une excellente réputation

La French Fab : une dimension internationale

Au-delà de cette learning expedition, plus d’une dizaine d’entreprises sont sur place pour faire rayonner l’industrie française à Hanovre. Présents sur le pavillon Business France les entrepreneurs de La French Fab ont compris que le jeu collectif de l’industrie française est la clé du succès !

Le coq de La French Fab prend son envol à l’Hannover Messe.

A propos de Hannover Messe (le CES de l’industrie)

La Foire de Hanovre (en allemand Hannover Messe) dont l’édition 2018 se déroule du 23 au 27 avril, se tient chaque printemps. C’est la vitrine mondiale des dernières innovations dans un secteur industriel en pleine mutation, situé au cœur de l’Allemagne, berceau de l’industrie 4.0.

7 choses à savoir sur les Emirats arabes unis

13 min 5 sec ago
1- Une économie très compétitive

Avec une situation macroéconomique favorable, des infrastructures développées, un haut niveau de revenus et un bon niveau d’éducation des Émiratis, les Emirats arabes unis offrent une économie très compétitive aux entreprises qui souhaitent s’y développer.

2- Croissance

Si la croissance a connu un ralentissement ces dernières années (de 3,8 % en 2015 à 3 % en 2016 et 1,3 % en 2017) - essentiellement dû au secteur des hydrocarbures - en 2018 celle-ci pourrait atteindre 3,4 %.

3- Démographie

Avec ses 10 millions habitants dont seulement 12 % d’Émiratis, la population des Emirats arabes unis est essentiellement étrangère, jeune et multiculturelle.

4- Un environnement d’affaires très attractif

Véritable hub vers le Moyen Orient, l’Afrique, l’Asie Centrale et le sous-continent indien, le pays est classé 21e mondial pour la facilité de faire des affaires (sur 189 pays). Il est également en tête de classement pour : l’accès au permis de construire, ou l’enregistrement de propriété.

5- Géographie

Le saviez-vous, les Emirats arabes unis sont composés de 7 Emirats. Abu Dhabi et Dubaï sont les deux poids lourds : la capitale fédérale, Abu Dhabi, concentre 56 % du PIB et 2,8 millions d’habitants alors que Dubaï, capitale commerciale concentre, elle, 30 % du PIB pour le même nombre d’habitants.

6- Us et coutumes

Si la société est multiculturelle, elle reste ancrée dans les traditions. Et si dans les affaires, l’homme reste prédominant, la femme a un rôle de plus en plus important dans la vie économique du pays.

7- Facteurs de succès aux Emirats arabes unis

Si la maîtrise de l’anglais est indispensable, l’arabe est un plus. La parole donnée y est essentielle. Enfin, des déplacements fréquents voire une installation sur place sont nécessaires pour aboutir et rentabiliser l’investissement.

(source : Business France)

La mission « Hôtellerie et restauration »

Les 10 entreprises ci-dessus, leaders des secteurs de l’hôtellerie et de la restauration, ont été sélectionnées par Bpifrance et Business France pour prendre part à la mission « Hôtellerie et restauration » aux Emirats arabes unis. L’objectif : nouer des relations commerciales et découvrir l’écosystème entrepreneurial local.

RGPD : ces entrepreneurs sont prêts. Et vous ?

13 min 5 sec ago

Si ces 3 entrepreneurs ont confié ne pas « avoir sauté de joie » à l’annonce de la mise en place du Règlement Général de Protection des Données (RGPD), tous affirment avoir « relativisé après avoir mis le nez dedans » comme l’a expliqué Nathalie Daoud, directrice du développement et de la communication de HucLink  (bornes interactives de recherche d'emploi, membre Bpifrance Excellence). Selon Pierre-Olivier Brial (directeur général délégué de Manutan  (fourniture industrielle, outillage, matériel pour professionnels), le RGPD offre également « un cadre de confiance » pour leur relation client.
Nicolas Berbigier, président et co-fondateur de Famoco (fabricant de lecteurs de terminaux transactionnels, membre Bpifrance Excellence), voit dans le RGPD une « chance » en tant qu’entreprise française respectueuse de ce nouveau règlement de rassurer des client internationaux.
Enfin, la sécurité des données personnelles étant une priorité pour ces entreprises, ils voient dans l’application de ce règlement l’opportunité de renforcer leur cybersécurité

La mise en place du RGPD est l’occasion pour les entreprises de progresser dans leur maturité digitale. En un mot comme en cent, ces entrepreneurs son prêts pour le 25 mai. Et vous ?

Consultez notre guide pratique de sensibilisation sur le RGPD publié par Bpifrance Le Lab.

Guide pratique de sensibilisation au RGPD par Bpifrance Le Lab et la CNIL from Bpifrance

#SocialExpress : le meilleur de la semaine

13 min 5 sec ago
Sur Twitter

La CNIL et Bpifrance vous accompagnent sur la RGPD avec #MonGuideRGPD.

Avis aux #TPE et #PME : #MonGuideRGPD est en ligne ! Un accompagnement au #RGPD réalisé en partenariat avec @Bpifrance ▶️ https://t.co/kmrfk1RCJC pic.twitter.com/IvmU8i8iRQ

— CNIL (@CNIL) 17 avril 2018 

Le 17 avril, c’était La Journée de la Femme Digitale !

C'est parti pour La Journée de la Femme Digitale ! RDV à 9h45 pour la présentation des résultats de l'étude exclusive "Elles changent le monde" par @CapgeminiConsul @LaFrenchTech et @JFDParis. ‍ Suivez en live https://t.co/XYjdZFHgXk #JFD18 pic.twitter.com/g4SrHuclnb

— La French Tech (@LaFrenchTech) 17 avril 2018

Sur Facebook :

La French Fab se relance encore et encore ! Parti en Roumanie en 2003, un patron français vient de relocaliser son entreprise en France.

Le palmarès 2018 des villes où il fait bon entreprendre. Toulouse est la 1ère ville de France !

Sur Instagram :

Une citation sur la meilleure raison d’entreprendre.

La pensée du jour...

Une publication partagée par 24h d'une entrepreneuse (@24h_entrepreneuse) le 19 Avril 2018 à 11 :12 PDT

Webinaire : monter son projet innovant avec une entreprise espagnole

13 min 5 sec ago
Au programme
  • Laurent Renard, CEO de Toro International et ambassadeur de la French Tech Barcelone, pour une présentation de l’écosystème tech en Espagne.
  • Corinne Versini, CEO de Genes’ink, pour un retour d’expérience sur la collaboration France-Espagne.
  • Mael M’baye, Bpifrance,  pour la présentation de l’appel à projets Bpifrance/CTDI.
Quand ?

Mercredi 25 avril à 11h00 (heure de Paris)

Besoin de plus d’informations ?Vous souhaitez vous joindre à cet événement ?

Inscription obligatoire

La French Fab : 5 questions à Olivier Piganeau (Sirail)

13 min 5 sec ago

Sirail est une entreprise spécialisée dans la fabrication de câbles électroniques pour tout type de matériel roulant.

Survolez cette infographie interactive afin de découvrir chaque séquence en vidéo !

Olivier Piganeau s’engage avec La French Fab. Et vous ?

Le chiffre de la semaine : 400 000 emplois

13 min 5 sec ago

400 000, c’est l’estimation des créations nettes d’emploi par les startups en France d’ici 2022. 

D’après le Boston Consulting Group et La Boussole, la moitié de ces emplois nouveaux serait portée par les 10 % des startups françaises à forte croissance, chacune pouvant créer jusqu’à 70 emplois par an

Le développement de l’accompagnement est alors préconisé afin de doubler d’ici 2022 le nombre de startups accompagnées, notamment via les incubateurs et accélérateurs, car la pérennité à 5 ans serait 2 fois plus élevée chez les start-ups accompagnées.

Source Devenir une licorne - Quel bon accompagnement à chaque étape pour les entrepreneurs, Boston Consulting Group et La Boussole, via Les Echos du 12/04/2018.

A propos du chiffre de la semaine

Le chiffre de la semaine, c’est un chiffre sélectionné pour vous chaque semaine par nos équipes. Issu de l’actualité, il porte sur des thèmes relevant de l’entreprise, tels que le financement, l’investissement, l’internationalisation, l’innovation, le développement durable, la transition numérique…

Appel d'Offres : MOSAIC Refonte Assurance-Crédit Moyen Terme

13 min 5 sec ago

Les dossiers doivent parvenir au plus tard avant les date et heure limites indiquées sur la première page du
présent règlement (heure de Paris : CET (Central European Time)).
Les candidats n'ont pas la possibilité de retirer leur candidature, ni d'adresser une candidature après la date
limite de remise des plis.
Les plis transmis par voie électronique sont horodatés. Les dossiers qui seraient reçus après la date et
l’heure limites fixées seront rejetés.

Le vote
La lutte contre le réchauffement climatique est-elle pour vous une priorité?
La lutte contre le réchauffement climatique est-elle pour vous une priorité?
  • Oui
    76%
  • Non
    24%
Les dernières vidéos

La vidéo est momentanément indisponible, veuillez nous en excuser.


En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur notre politique de cookies.